Presse artiste

Aller plus loin, se remettre en question, prendre des risques , c’est la nature même de Jean Fontan. Il n’aime pas la sécurité ni les certitudes.
 » La figuration ne me sert plus beaucoup , sauf si elle est maîtresse de quelque chose « .
Il évoque une peinture indépendante de toute convention , celle qui lui permettrait de  » s’abstraire « .
 » C’est joli ,c’est bien fait  » : ces phrases laissent Jean indifférent.

Il a l’impression alors d’avoir fait fausse route , de ne pas avoir réussi à toucher les gens ….
Travailler hors de l’image , éviter l’imagerie , le polissé.
Il faut que la peinture prenne le dessus. Oublier la technique, les pinceaux, arriver presque à une gestuelle inspirée.
Si les toiles de jean Fontan laissent une si forte impression, c’est peut être parce que , pour lui, peindre est une quête incessante : il avance , il cherche, il se cherche, se découvre, se perd et repart à sa rencontre , elle entre en lui . « Peindre , c’est aller vers l’aventure , dans une direction en harmonie avec mes sentiments .

Je vais le plus souvent vers ce que je ne connais pas. J’évite le plus possible un fil conducteur visible et je crées le tableau pour le tableau  » « La peinture , c’est le langage que la nature m’a donné pour aller vers les autres  » , « Partager  » Jean Fontan ne conçoit pas les choses autrement . Pour l’artiste de Port Navalo ,la querelle  » abstraction – figuration » n’a plus lieu d’ être. La peinture est une émotion qu’on offre. Il est donc essentiel d’être sincère , quitte à bousculer certaines idées reçues.

Jean Fontan , artiste presque libre qui aspire à aller au bout de lui-même. Cela n’est pas sans risque .Sa formidable énergie , son appétit de vivre et son goût pour la découverte font qu’il n’a pas fini de nous surprendre.
Avec lui, même les mots trouvent leur couleur………

Si le cœur vous en dit venez bavardez avec lui dans son atelier. Vous serez charmé par le lieu et le personnage !

Communiqué de presse jean Fontan – 16 mai 2012